Sorcières de l'éthéré et des sables

mardi, janvier 15, 2019 Iris d'Automne 0 Comments

Les sinistres tormantes furent autrefois des sorciers et sorcières qui cherchèrent à maîtriser des puissances liées au plan Éthéré et à la mort. Certaines pactisèrent avec des fiélons, et acquirent l’immortalité en se transformant en ces créatures. Des guenaudes vertes qui ont perdu tout lien et tout intérêt pour la féerie peuvent aussi devenir des tormantes. En général, les tormantes paraissent être des femmes et des hommes marqués par les ans, usés par des pouvoirs maléfiques qui ont irrémédiablement corrompu toute innocence et anéanti toute bonté. 

Le poids de l’expérience 


Les tormantes peuvent avoir un savoir arcanique développé au-delà des sorts innés qu’elles maîtrisent. Selon ce qu’elles furent autrefois, elles peuvent avoir quelques aptitudes de magiciennes, d’ensorceleuses, de bardes ou de sorcière grâce auxquelles elles s’avèrent bien plus dangereuses. Ces créatures sont également fréquemment pourvues en objets magiques divers et certaines savent les fabriquer à la demande. Reste à savoir si les aventuriers sont prêts à payer le prix qu’elle demandera. 

Reines des ruines 


Leur goût pour le biscornu, l’érodé et le décati pousse les tormantes à volontiers s’installer dans des ruines qu’elles aménagent à leur convenance. Elles s’assurent que les lieux seront gardés par des serviteurs dévoués, avec un intendant compétent à leur tête. Il est nécessaire de pouvoir laisser leur domicile à une créature de confiance, car l’appétit de la tormante pour les âmes, les pactes malheureux, les intrigues empoisonnées et l’exploration du Plan Éthéré la poussent à souvent voyager, et revenir à l’improviste. 

Un mentor intraitable 


Bien que d’un abord déplaisant, les tormantes peuvent s’attacher à certaines créatures, ou en épargner de manière inattendue. Elles sont par ailleurs disposées à honorer des contrats aussi complexes qu’étranges. Il arrive ainsi qu’elles aient des apprentis – presque des esclaves – qui étudient les arcanes auprès d’elles. Le plus difficile n’est pas d’entrer au service d’une tormante ou de s’en faire apprécier, mais de parvenir à lui faire accepter votre départ. Elle vous traitera d’ingrat, de traître, d’espion, et pourrait bien vouloir vous tuer. 


Une tormante des royaumes des Sables capturant les âmes de malchanceux dormeurs, par Gawain


--

Pour aller plus loin...
◾ Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir une notification à la sortie d'un nouveau livre ou au lancement d'un prochain financement participatif : http://eepurl.com/bWdFyv
◾ Participez au forum : https://forum.studio-agate.com/

0 commentaires: