La science de l'oxydation

lundi, mai 29, 2017 Iris d'Automne 1 Comments

"Aventuriers, je vous ai réuni aujourd'hui pour discuter d'un projet qui, s'il était mené à bien, pourrait tous nous enrichir considérablement. Bien évidemment, il comporte de nombreux risques. 

Vous connaissez tous les oxydeurs, ces sortes d'arthropodes géants qui s'en prennent aux porteurs d'objets métalliques et qui les dévorent une fois réduits à l'état de rouille. Ils sévissent surtout dans l'Inframonde et figurent parmi les principaux problèmes rencontrés parmi les colonies naines. 

Vous savez que les oxydeurs sont chassés, à la fois pour la nuisance qu'ils représentent que pour l'intérêt présenté par leur carapace en chitine -- un matériau à la fois léger et solide, présentant quantité d'usage !

A présent laissez-vous vous parler de ce qui a changé. J'ai eu d'intéressantes discussions avec des érudits et des alchimistes. Ils ont étudiés l'état d'armes abîmées voire détruites par des oxydeurs. Il s'agit d'après eux très précisément du même phénomène que celui de la rouille -- cela, vous vous en doutiez --, mais cette rouille est elle-même une oxydation. Or, elle peut se produire naturellement. Nous avons examiné une étrange terre rouge qu'on trouve sur de grandes étendues dans certaines régions de Bandiko-Mibu. Il s'agit de minerais oxydé. 

Je vous passe les détails, mais voilà la conclusion : si l'oxydeur mange du métal oxydé, il y a des chances qu'il puisse se nourrir directement de terre naturellement oxydée. Dès lors, on pourrait envisager l'ouverture d'une ferme d'oxydeur quelque part à Bandi-Komibu !"



Les aventuriers se regardèrent les uns les autres, un peu dubitatifs. En somme cet excentrique leur proposait de chercher une femelle oxydeur chargée d’œufs (ou bien pire, un couple !), de la transporter avec succès sur des centaines voire des milliers de kilomètres, de l'amener (ou les amener) dans une ferme -- qu'il faudrait bâtir et entretenir, dans un climat aride et une chaleur étouffante -- avant d'organiser l'élevage -- de créatures dangereuses -- et l'exportation de la chitine.

Sans un mot, les aventuriers hochèrent la tête et le halfelin qui servait de porte-parole répondit : "Nous vous remercions pour votre confiance, mais je regrette, nous allons devoir décliner. Nous avons reçu une autre proposition de travail. Il s'agit de lutter contre la piraterie des îles barbaresques."

Le commanditaire s'étonna : "Comment ? Mais c'est une tâche insurmontable ! Ils sont innombrables et les îles où ils se cachent le sont tout autant !"

Les aventuriers ne commentèrent pas la perception de facilité ou difficulté du commanditaire et le laissèrent trouver d'autres aventuriers prêts à s'engager pour des mois de travaux d'élevage à haut risque.





Un oxydeur, par Gawain

Artiste : Gawain
Inscrivez-vous à la newsletter: http://eepurl.com/bWdFyv

1 commentaires:

Documentation - Pègre et guildes de voleurs

mercredi, mai 24, 2017 Iris d'Automne 2 Comments

Écrire c'est utiliser ce dont on se souvient, recomposer, créer à partir de fragments divers, concevoir une nouvelle cohérence avec des liens et idées qu'on espère inédites.  Parfois cela passe aussi par feuilleter des ouvrages de sa bibliothèque et vérifier de vieilles notes rangées dans d'antiques fichiers sommeillant sur le disque dur du PC.

Avant de me pencher sur le chapitre relatif aux activités illégales, un peu de survol de mes notes et lectures. C'est souvent assez rapide : feuilleter, se remémorer, fermer les yeux, réfléchir, et passer à l'action.

Une petite nature morte pour vous faire partager l'ambiance.




2 commentaires:

L'ettercap éclaireur du Chancre

lundi, mai 22, 2017 Iris d'Automne 2 Comments

Sur ce blog vous avez déjà découvert plusieurs agents du Chancre, tel le grick, l'hydre, le gnoll ou la harpie. L'ettercap est l'un d'eux, et comme eux, il a une fonction au sein de cet entité (définir le Chancre reste une gageure !).

Typiquement, un nid chancreux génère des œufs d'ettercap à partir d'araignées géantes. Ces monstres quittent les lieux et vont explorer la surface alentours. Plus discrets que les gnolls ravageurs, ils observent, se font une idée des opportunités, puis commencent à préparer le terrain pour l'implantation d'un nid chancreux à la surface -- dans un marais ou une forêt par exemple. Pour cela ils s'emploient à corrompre les lieux et chasser (ou idéalement tuer) les importuns.

Leur affinité avec les araignées géantes leur permet de les attirer et de favoriser leur croissance rapide. Les ettercaps sont des éleveurs spécialisés qui savent faire un bon usage de leurs compagnons arachnides.

Aussi, quand vous croisez un ettercap, la question est de savoir depuis combien de temps il sévit ? S'il a eu le temps de s'installer, il faut craindre que d'autres ravageurs du Chancre ne soient pas loin ; a contrario, s'il vient d'arriver, son élimination prompte peut protéger la région de l'infestation.




Un ettercap dans son antre, par Gawain


- -

Pour recevoir une notification à l'ouverture des précommandes et rejoindre l'aventure : http://eepurl.com/bWdFyv

Participez au forum : https://forum.dragons-rpg.org/

2 commentaires:

Mi mai, un petit état des chantiers

lundi, mai 15, 2017 Iris d'Automne 20 Comments

Quoi de neuf dans les coulisses souterraines du grand donjon draconique ?

A l'heure actuelle le chantier avance sur plusieurs aspects en parallèle.

Aventuriers


Le plus proche d'aboutir entre vos mains impatientes !

Nous terminons les relectures de fond et ultimes validations... et vous préparons une petite surprise. De quoi s'agit-il ? Si je vous le disais ce ne serait plus une surprise ! Il va falloir patienter encore un tout petit peu et j'espère que ça vous plaira. En tous cas c'est en bonne voie et ajoute un petit chapitre à l'ouvrage.

... cela dit... même si je ne vous révèle pas de quoi il est question, vous pouvez tenter de deviner ! Le mini jeu de la semaine : d'après vous, qu'avons-nous pris le temps finalement d'ajouter ?

Arcanes


Entièrement en relecture de fond et reprises de texte.

Bestiaire


Entre fin de rédaction et relecture de fond et reprise de texte. L'ensemble sera comme promis entièrement illustré et agrémenté de créatures inédites.

Univers


C'était celui sur lequel il restait le plus de travail, et j'ai tâché de bien l'avancer. Nous sommes à quelque chose comme 600K de rédaction, soit entre les 2/3 et 3/4 par rapport à ce qui est prévu.





La vase ocre, par Gawain -- bonne représentation de moi pendant certaines phases de bouclage : flasque mais toujours dangereuse, me faufilant par les interstices pour poursuivre...Mouahahhaahaha ! 



- -


Pour recevoir une notification à l'ouverture des précommandes et rejoindre l'aventure : http://eepurl.com/bWdFyv

Participez au forum : https://forum.dragons-rpg.org/

20 commentaires:

Moines d'Eana

lundi, mai 08, 2017 Iris d'Automne 4 Comments


Les moines ont développé un style de combat original, puisant dans ce qu'ils appellent le ki. Leur discipline est apparue dans le Shi-huang et s'est ensuite répandue, de civilisation en civilisation : Ajagar, empire Kaan, déserts des royaumes des sables, îles éoliennes... Leur approche de l'existence et du monde demeure encore marginale par rapport aux nombreux guerriers et roublards. De fait, un moine au Cyfandir sera assurément une rareté suscitant la curiosité et peut-être l'amusement -- jusqu'à ce qu'il démontre qu'il est un combattant redoutable avec lequel il faut savoir compter !

La place dans la société des monastères dépend de la culture considérée. Dans les royaumes des sables par exemple, ils sont installés dans les oasis, ou sur des montagnes reculées. Ils surveillent parfois des routes caravanières ou bien gardent des passages menant à des régions recelant de dangereux secrets, tels des ruines maudites par exemples.

De jeunes moines se risquent parfois dans des contrées inconnues pour y trouver des trésors de savoir à ramener dans leur monastère, ou bien cherchent à gagner en expérience avant de fonder leur propre monastère. Leurs exploits leur assureront de voir venir à eux des disciples désireux d'apprendre de leurs enseignements.

Dans Aventuriers vous découvrirez une tradition monastique inédite : la voie du supplice. Ces moines ont appris à accepter la douleur et la transformer en énergie. Ils ne craignent pas la souffrance, mais s'y confrontent sereinement. Ceux qui les frappent ne font que les rendre plus fort encore.





Ci-dessous une moniale halfeline par Chane :


Et une autre vue :



4 commentaires:

Les civilisations d'Eana

lundi, mai 01, 2017 Iris d'Automne 3 Comments

De nombreuses civilisations rayonnent sur Eana. Nous avons cherché à typer chacune et faire en sorte que chaque grande région du monde ait à la fois une ambiance bien à elle, et des occasions d'aventure spécifiques, avec des enjeux aussi bien pour les faibles niveaux que pour les aventuriers les plus endurcis.

Le tableau ci-dessous permet de confier au hasard la civilisation d'origine de votre personnage.


Lancez 1d100
Votre civilisation d’origine
1 à 20
Cité franche
21 à 25
Ajagar
26 à 30
Arolavie
31 à 32
Acoalt
33 à 34
Torea
35 à 40
Bandiko-Mibu
41 à 50
Îles barbaresques
51 à 60
Cyrillane
61 à 70
Drakenbergen
71 à 73
Ellerìna
74 à 79
Îles éoliennes
80
Inframonde
81 à 84
Kaan
85 à 90
Lothrienne
91
Rachamangekr
92 à 97
Royaumes des sables
98 à 99
Septentrion
100
Shi-huang



J'ai pour un petit jeu : quelle sera d'après vous l'ambiance de ces contrées ?

Pour vous aider, deux indices.

1. Certaines civilisations ont déjà été évoquées sur le blog, vous pourriez facilement trouver la réponse.

2. Pour concevoir les bases graphiques et documentaires, je travaille souvent en utilisant Pinterest. Par contre, mon système de classement ne parle probablement qu'à moi !... C'est donc un indice... mais pas forcément aussi évident à utiliser. Vous pouvez y découvrir comment j'associe les thématiques, et imaginer les histoires qui vont avec.


Et pour vous souhaiter inspiration et astuce, je vous laisse avec un demi-elfe qui habite actuellement dans l'une des cités de l'Ajagar :




Un demi-elfe dans les terres de l'Ajagar, par NJamme

3 commentaires: