Les inspirations de la Lothrienne

lundi, juillet 23, 2018 Iris d'Automne 5 Comments

Dans la lignée de précédents articles portant sur la Cyrillane, l'Arolavie, les Drakenbergen, les royaumes des Sables, voici un aperçu des coulisses de création de la Lothrienne.

Ce que savent les habitants de la Cité Franche


En lisant Aventuriers, vous découvrez ce que savent les habitants de la Cité Franche à propos de la Lothrienne. Voici des extraits tirés respectivement du chapitre sur les civilisation, sur les druides et sur les prêtres : 

"Coincée entre les Drakenbergen et le Septentrion, la Lothrienne est un royaume féodal rude, dans lequel chaque seigneur lutte âprement pour la survie de son domaine. La magie de cette contrée est très faible en dehors des royaumes féeriques dirigés par un roi fée irascible connu pour prendre souvent la forme d’un ours lorsqu’il se rend parmi les hommes. Les menaces sont essentiellement humaines : pirates remontant le fleuve, ambitions des maisons nobles, communautés obscurantistes craignant la magie et les druides, pillards barbares… Le surnaturel s’immisce insidieusement avec la propagation de la desvérie, maladie du sommeil et des rêves, annonciatrice de plus grands maux."

"Dans certaines contrées, la concurrence entre druides et prêtres est très vive. C’est le cas en Lothrienne, une contrée féodale froide, coincée entre les clans barbares du Septentrion et le vaste massif des Drakenbergen. Les druides de ce royaume ont autrefois adopté des positions très tranchées et en paient aujourd’hui le prix, marginalisés, craints ou pourchassés." 

"Le culte polythéiste de l’Étoile est l’un des plus répandus dans le Cyfandir, jusqu’à devenir la religion officielle en Lothrienne. Dans son courant principal, il célèbre cinq divinités : Flore en tant qu’enfant ou jeune fille sous le nom d’Aster, Façonneur en tant qu’enfant ou adolescent sous le nom de Gùnd, Forgeron sous l’aspect d’un homme d’âge mûr nommé Ulgurd, Givreuse en femme âgée appelée Haldrìn, et Mort sous la forme d’un masque séraphique et nommée simplement « le Masque ». Nuit et Tempête ne sont pas reconnus comme des dieux, mais plutôt comme des esprits maléfiques associés à des anges déchus, l’un comme corrupteur sous le nom de Niflhel, l’autre comme destructeur sous le nom de Varanid, représentant tous deux des périls mortels pour les sociétés. Le culte d’Eana, quoique toléré, est considéré comme une religion antique et païenne. Des hérétiques vénèrent l’étoile à sept branches et ajoutent Niflhel et Varanid au panthéon initial comme de véritables divinités. Ces croyants clament que leur message est le plus juste et encourent les foudres de l’église de l’Étoile. Pour eux, le monde d’Eana est influencé par sept divinités : vouloir en ignorer deux sous prétexte qu’elles sont ambivalentes ou dangereuses est seulement infantile. Il faut accepter la réalité divine telle qu’elle est." 
Lothrienne - une frontière avec les contrées féeriques WIP, par Chane


Les axes de jeu 


La Lothrienne est une civilisation très typée, avec des contraintes fortes pour les lanceurs de sort. L'ensemble du pays est une zone de magie faible, à l'exception de quelques forêts féeriques ou de lieux maudits. Le lettré est l'érudit par excellence de cette contrée, de même que les règles optionnelles de tonalité "implacable" ont été pensée pour s'exprimer couramment ici.

L'aventure peut démarrer centrée sur un domaine ou un monastère, avec pour but de défendre ses intérêts, ou simplement sa survie. Les scénarios alternent entre différents décors parmi :

- des luttes d'influence avec d'autres autorités seigneuriales ou religieuses
- des pactes ou des malédictions féeriques
- des menaces de clans et de fauves venant du nord
- des ruines et vestiges, aussi bien sur le continent que sur les îles de l'archipel empeurisse -- brumeuses et inquiétantes

Selon les choix du meneur, l'histoire pourra davantage développer une thématique majeure (guerre de succession, lutte contre le Chancre, contre les invasions de monstres du nord, etc.), ou bien privilégier une alternance entre les différentes nuances propres au pays.

Les inspirations graphiques 


Sur le plan graphique, la Lothrienne puise dans le Haut Moyen-âge et dans la fantasy "froide". Pour un aperçu de l'ambiance, vous pouvez jeter un œil au tableau Pinterest dédié à la recherche graphique.

 
Si vous souhaitez suivre sur la durée les illustrations officielles associées à cette civilisation, vous pouvez également consulter le tableau :


Les inspirations historiques et littéraires


L'inspiration historique est tirée des événements (guerres, querelles de succession, calamités etc.) du Haut Moyen-âge, qu'il s'agisse de la période mérovingienne ou carolingienne. Elles ne sont pas forcément bien connue du grand public, mais elles sont très riches et accessibles via les chroniques (très partisanes) de soutiens des dynasties, telle L'histoire des Francs par Grégoire de Tour (574) et la Vie de Charlemagne par Eginhard (829-836). Ces ouvrages peuvent être trouvés en librairie.

Du côté de la fantasy, il y a évidemment la saga du Trône de Fer par G.R.R. Martin, avec une ambiance comparable à celle du Nord et des îles des Fer-nés principalement (pour les îles). Le décor où se déroulent certaines des aventures du cycle de l'Assassin royal de Robin Hobb peuvent aussi trouver des prolongements en Lothrienne. De manière générale, beaucoup d'intrigue de type low fantasy ou commençant ainsi, -- et révélant un mal ancien -- peuvent se dérouler dans cette contrée.

Lothrienne, frontière avec les contrées féeriques WIP, par Chane



--
Pour aller plus loin...
◾ Commandez Aventuriers en ligne : https://bit.ly/2J1zyED
◾ Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir une notification à la sortie d'un nouveau livre ou au lancement d'un prochain financement participatif : http://eepurl.com/bWdFyv
◾ Participez au forum : https://forum.studio-agate.com/

5 commentaires:

  1. Des articles toujours aussi intéressants et des illustrations qui donne toujours aussi envie d'avoir les livres suivants de Dragons. Cet article confirme que j'ai bien fait de prévoir un début de campagne en Lothrienne ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que tu confirmes ta bonne impression sur cette civilisation :-D

      A suivre pour encore beaucoup de choses !

      Supprimer
  2. J'avais déjà pensé à l'assassin royal pour les ateaks qui me font penser aux pierres levées. Il y a eu d'autres inspirations venant de cette saga?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment ^^

      Mes indications sont surtout là pour donner un aperçu du type d'aventure envisageable, c'est difficile de dire préciser "tel aspect vient de là". Pour les ateak, il y a des portails planaires de manière récurrente en fantasy, et en SF on a la série "StarGate" (entre autres). Il y a des clins d'oeil ponctuels, mais l'ensemble a été profondément mélangé.

      La Lothrienne, c'est une image romantique du haut moyen-âge nourri par l'imagerie (plus que les textes d'ailleurs) de fantasy "froide". Si on prend le texte actuel décrivant la civilisation (la version étendue en WIP), les origines sont parfois floues même pour moi ! ^^ Pour la desvérie je repère par exemple des bouts de Morrowind, de lèpre (isolement des malades), de Lovecraft, de Dragon age, de syndromes médicaux rares que j'ai découvert au hasard de mes lectures, de questions liées au Cauchemar (cohérence interne) d'Eana.

      Tout ce que j'ai lu il y a longtemps a des chances de finir par apparaître, d'une manière déformée et recomposée, sans même que je m'en rende compte ^^

      Supprimer
  3. GoT et L'Assassin royal... là vous touchez une corde sensible <3 Tout ça me plait beaucoup

    RépondreSupprimer