Les perspectives d'aventures des elfes

lundi, octobre 02, 2017 Iris d'Automne 4 Comments

Un nouveau personnage rejoint notre campagne par forum et certaines des questions du joueur m'amènent à présenter les problématiques principales qui concernent les elfes. Lorsqu'on joue un personnage d'une espèce donnée, on est souvent -- plus ou moins -- invité à s'intéresser aux grands problèmes de son peuple. De ce point de vue, les elfes sont assez marqués par rapport à d'autres qui ont une histoire moins complexe, moins tragique aussi.

Voici un aperçu des thèmes et nœuds dramatiques concernant les elfes au premier chef. 

Origines et âge d'or


Les elfes partagent des caractéristiques avec les fées, et les elfes de sève -- les Aldaron -- sont tout particulièrement dévoués à la protection des forêts primaires qu'ils considèrent comme sacrées.

D'après les chroniques elfique, le continent Cyfandir fut le siège du premier grand empire elfique, à une époque où tous les autres peuples n'étaient que des primitifs. Cette époque bienheureuse prit fin lors de la guerre de l'Aube.

Aujourd'hui il reste des vestiges de bois sacrés des elfes : la Taurëlma à l'ouest du continent, encore gardée sévèrement ; la forêt blanche et maudite d'Arataurë, à l'est du continent ; et des fragments de bois, éparpillés, au nord de l'Arolavie et au nord de la Lothrienne. Une voie naine relia au travers des montagnes Drakenbergern la Taurëlma et l'Arataurë, mais elle est en ruines depuis bien longtemps. 

Les PJ elfes connaissent leur lien avec les fées et l'existence d'un âge d'or au Cyfandir, mais n'ont pas les détails.

L'apparition de la transe


La transe est une technique de méditation spécifique des elfes qui leur permet de n'avoir besoin de repos que pendant 4 heures. Beaucoup envient cette aptitude, mais elle a un prix.

Les elfes ne naissent pas en maîtrisant la transe, il l'apprennent vers l'âge de 5 ans. Cette période de leur vie est particulièrement sombre : les jeunes enfants sont alors progressivement la proie de cauchemars de plus en plus fréquents. Il s'agit là d'un mal qui est lié directement à l'entité qualifiée de "Cauchemar" et qui sévit dans le plan Astral. Certains disent même qu'un antique dieu elfe aurait été dévoré autrefois par le Cauchemar. Cette abominations spirituelles s'en prend aux elfes depuis des millénaires désormais. La transe est un moyen définitif de se couper du sommeil, et de la vulnérabilité qu'il entraîne.

Les PJ elfes savent que l'apparition du Cauchemar fut un des pires épisode de leur histoire et que cette époque précède de peu la guerre de l'Aube. Ceux qui s'intéressent aux arcanes savent qu'un lien est soupçonné entre Chancre et Cauchemar, mais les détails et le mécanisme ne sont pas compris. De fait, la transe soigne les symptômes du mal, mais pas sa racine. Il y a beaucoup à découvrir sur ces mystères et sans doute serait-il souhaitable pour l'avenir des elfes d'éviter un nouvel assaut du Cauchemar... qui frapperait mieux, plus fort, plus tôt...

La guerre de l'Aube


Ce conflit terrible fut marqué par la première manifestation concrète du Chancre. Des nids chancreux sous la surface vomirent tous les ravageurs qu'ils avaient nourri en leur sein, et les attaques furent terribles. Les peuples de la surface n'étaient pas préparé à cet assaut, et les contre-offensives mirent beaucoup de temps à être organisées correctement. Les forêts féeriques furent détruites en nombre, de même que les cités elfiques et bien d'autres communautés encore.

Les dernières batailles se déroulèrent sous terre, dans l'Inframonde. Des troupes elfes, naines et gnomes partirent loin, pour arracher les derniers germes du Chancre, mais disparurent.

A la surface tout était redevenu calme, mais les elfes décidèrent de migrer vers l'ouest, et d'abandonner le Cyfandir pour bâtir une nouvelle nation : Ellerina.

Depuis la guerre de l'Aube, le Chancre s'est régulièrement manifesté, en particulier au Cyfandir. Les elfes semblent avoir développé à cette période une aversion qui confine à la phobie pour l'Inframonde, mais un événement acheva de marquer leur horreur des tréfonds : l'apparition des drows.

Que s'est-il passé sous terre ? Comment drows, duergars et svirfnebelins sont-ils précisément apparus ? Les peuples de la surface l'ignorent, mais font le lien avec la guerre de l'Aube et supposent le pire.

Pour les aventuriers elfes, il y a fort à faire pour se confronter aux ténèbres de leur histoire, aux heures sombres et aux tragédies qui les ont marqués.






Une vue d'Ellerina par Gawain

4 commentaires:

  1. génial !
    En tant que contributeur de la première heure je vous suis semaine aprés semaine en toute discrétion (c'est mon premier commentaire). J'interviens ici pour vous remercier pour la cohérence général du monde d'Eana à tous les niveaux et en particulier pour le soin que vous mettez à développer les éléments propres à chaque classe, à chaque race et à chaque culture qui paraissent tous plus intéressant à jouer les uns que les autres.
    Au moment (tant attendu) de jouer, les choix vont être cornéliens ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un retour très touchant, merci beaucoup à toi d'être sorti de l'ombre pour nous faire part de ton ressenti ! :-D

      A bientôt peut-être dans de prochains commentaires ;-)

      Supprimer
  2. Très prometteur 😊
    J'attends Univers avec impatience.

    RépondreSupprimer