La classe lettré d'après Atorgaël

mercredi, février 14, 2018 Cindy Agate 0 Comments


Lors d'un week-end, certains joueurs ont pu tester les nouveautés rencontrées dans Aventuriers. Afin de créer les antagoniste de la partie en jeu sur forum, Iris a laissé ses joueurs créer leur propres ennemis et les jouer le temps d'une séance. Parmis ces joueurs, Atorgaël qui y a vu l'occasion de découvrir plus avant la classe lettré. Voici donc son témoignage suite à cette fameuse partie !

Astuce, bidouille, conquête et marotte, les quatre piliers du lettré


Créer un personnage pour Dragons, c'est l'occasion de rentrer dans le jeu en imaginant ce que son personnage va pouvoir accomplir en aventure, et ce au fil de la mise en place de son historique, de la définition de ses caractéristiques et de sa personnalité. Créer un méchant pour une aventure et savoir qu'on va le jouer décuple cette imagination. Il est alors facile et amusant de se "lâcher" avec une barbare sous stéroïde, un sorcier perverti et maléfique ou un druide chancreux. Mais auriez vous pensez à prendre un lettré pour un rôle de méchant ?

Calthor Fenybarg, Gnome des roches 


C'est ce que j'ai fait avec Calthor Fenybarg, un gnome des roches, érudit en fuite après une grosse bêtise et donc ... un lettré.

En créant ce personnage, j'ai dû me pencher sur le potentiel de cette classe et voici ce que j'en ai retenu, sachant qu'il faudrait le jouer beaucoup plus que ce j'ai pu faire pour en tirer la substantifique moelle.

Un lettré n'est pas un combattant, ni un lanceur de sort. Il s'apparenterait plus à un barde ou à un voleur, mais sans les compétences spécifiques de ces derniers. Il est un peu à part de tout le monde finalement. Si on devait le résumer : il est spécialiste de rien mais capable de beaucoup.

Ce sont les astuces apprises au fil de l'évolution du personnage qui lui permettront d'avancer sereinement dans les aventures. Elles serviront à le protéger (Abstraction, audace, expédient, inaperçu, répit), à aider ses coéquipiers (empressement, tac au tac), à se débrouiller mieux que d'autres devant des difficultés (fulgurance, ingéniosité), à trouver des ressources insoupçonnées (brio, effervescence, jaugeage) et à semer la zizanie dans les rangs adverses (diversion).

Bien choisir ses premières astuces est important, se protéger est une priorité, puis aider ses coéquipiers et enfin avec la montée en niveau, augmenter ses facultés.

Un choix d'archétype particulier


En guise d'archétype, le lettré a des marottes, des centres d’intérêt dont il explore toutes les facette pour en devenir un expert et ce par le biais de bidouilles. Ainsi, Dragons nous propose l'alchimie et l'exploration de l'âme.

L'alchimie permettra au lettré de créer des potions et des baumes curatifs ou explosifs, avant de pouvoir créer la fameuse pierre philosophale aux pouvoirs surnaturels.
En choisissant l'exploration de l'âme, le lettré va agir sur son mental et celui de ses adversaires en influençant les esprits. Enfin, il sera même en mesure de soigner la corruption ou la folie, un véritable faiseur de miracles !

En remplacement de ses marottes, le lettré peut se pencher sur les archétypes d'autres classes de personnage. Ainsi, il aura accès à quelques archétypes  de guerrier, de rôdeur ou de roublard si on veut le spécialiser, notamment si un tel personnage manque au groupe.

Il faut aussi parler de l'aptitude de conquête méthodique du lettré qui lui permet de transformer un endroit inconnu et à priori hostile en petit nid douillet et confortable pour quelques heures, le temps pour lui et ses compagnons de se reposer sereinement et de bien récupérer. Ça n'a l'air de rien mais ça peut rapidement faire la différence entre une équipe fatiguée et une équipe bien préparée.

Une classe flexible 


En conclusion, le lettré est une classe de personnages flexible : un lettré saura s'adapter à beaucoup de situations. On notera également que le lettré se voit accorder un don dès le niveau 2. Encore un bon moyen de compenser une faiblesse ou d'augmenter une capacité rapidement.

Pour moi, le lettré a un fort potentiel ; bien entouré il trouvera facilement sa place dans un équipe et les MJ devraient se méfier de tels personnages car ils vont leur donner bien du fil à retordre. Je ne pense cependant pas que ce soit la classe ultime propre à déséquilibrer les aventures car, individuellement, le lettré restera toujours inférieur à la puissance des combattants et n'aura jamais l'impact magique des lanceurs de sorts. Il servira cependant à tous en les aidant et augmentant leurs capacités comme les siennes.

Au fait ... je vous ai dit que Calthor Fenybarg avait déjà mis la main sur la caisse commune de la bande de brigands qu'il a intégré ? Il fallait bien quelqu'un pour tenir les comptes ...



--

Pour recevoir une notification à l'ouverture des précommandes et rejoindre l'aventure: http://eepurl.com/bWdFyv

0 commentaires: