Peupler son mausolée

mardi, novembre 13, 2018 Iris d'Automne 9 Comments

La semaine passée, je vous parlais d'une aventure que j'ai commencé à jouer dans l'Inframonde. Dans ce scénario, les aventuriers (qu'on peut aussi appeler des survivants, vu le contexte) sont enfermés dans un mausolée flambant neuf dont les pièges et les monstres commencent tout juste à s'activer. Je voulais que l'ensemble soit cohérent dans sa construction, obéissant à certains principes.

Pas de créature "vivante"


Aucun animal ne peut vivre dans un environnement avec juste un peu d'eau décorative, et aucune nourriture. Il ne pouvait donc être question de placer des vases. Peut-être que dans les siècles à venir, un séisme permettra à ce mausolée de devenir le repaire de monstres "vivants", mais en attendant, ce n'était pas possible.

Par conséquent, je devais me concentrer sur trois types de créatures : morts-vivants, créatures artificielles, élémentaires. Des fiélons pourraient aussi figurer, mais je trouvais ça un peu compliqué et tiré par les cheveux pour une "simple" matriarche de famille drow. Cela dit, avec ces types de créatures, on a déjà largement de quoi faire : gargouille, méphites, zombies, réprouvés, mimiques, tapis étouffant, armure animée, et cela rien que pour des Facteurs puissance (FP) accessibles à des aventuriers débutants.

Je voulais aussi tester de nouvelles créatures : un petit élémentaire d'ombre avec dégâts nécrotique et sort de ténèbres, en FP 3 ; et une autre idée, l'imago. N'avez-vous jamais trouvé que les fresques crétoises, égyptiennes ou maya, peintes de vives couleurs semblent prêtes à s'animer ?

Des pièges permettant de circuler


Le problème dans un mausolée qu'on suppose risquer d'être pillé, c'est qu'il va attirer des aventuriers, et on veut que les monstres gardiens puissent se déplacer pour les attaquer par surprise si vraiment ils parviennent à entrer. Mais en même temps, on veut des pièges qui s'activent et découpent les intrus en morceaux. Alors que faire ?

Une solution qui me plaisait bien consistait à créer une glyphe du souffle de vie : elle est placée (discrètement) en début et fin d'une zone donnée. Ceux qui respirent dans cet espace déclenchent automatiquement les ennuis ; en revanche les créatures ne respirant pas (et ça tombe bien, ce n'est le cas d'aucun monstre sélectionné précédemment) ne déclenchent rien du tout et peuvent patrouiller en paix. Pour peu qu'un piège cesse de fonctionner au bout d'une minute ou plus après fin de détection de présence de créature qui respire, le système peut fonctionner pas mal de temps.

En pratique, ça signifie aussi que certaines zones dangereuses peuvent être traversées en apnée, et donc en silence, et donc sans que le groupe, sauf télépathie, puisse se coordonner.

D'ailleurs, des groupes d'aventuriers astucieux peuvent utiliser des éléments du mausolée contre des adversaires, en jouant sur les déclenchements de piège à des moments clefs. Le but est moins d'exterminer les PJ que de leur proposer une exploration dans laquelle il y a plusieurs manières de résoudre un problème, et donc alterner combat, vigilance et réflexion.




Un réprouvé, par Gawain


--

Pour aller plus loin...
◾ Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir une notification à la sortie d'un nouveau livre ou au lancement d'un prochain financement participatif : http://eepurl.com/bWdFyv
◾ Participez au forum : https://forum.studio-agate.com/

9 commentaires:

  1. Après s'il y a besoin de rajouter d'autres créatures qui respirent, il y a toujours la possibilité de rajouter des rivières souterraines.
    Mais encore un bel article, Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)

      Une rivière implique un risque de cru (surtout sur plusieurs siècles) et donc d'abîmer le mausolée (peinture etc.). Dès lors, je pense que les bâtisseurs pour un lieu de funéraille "tout neuf", il vaut mieux éviter d'intégrer de base ce type d'élément dans l'édifice :-)

      Supprimer
  2. On aurait presque envie de venir jouer sur le forum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu as sauté le pas :-)

      D'ailleurs... tu es attaqué par 2 imagos, que fais-tu ? :-P

      Supprimer
  3. Très bon article, même si je sens que je vais le regretter bientôt ^^

    RépondreSupprimer
  4. Un article de plus pour me faire regretter d'avoir raté la campagne Ulule ...
    La cohérence des pièges avec l'utilisation d'un bâtiment par ses occupants, souvent quelque chose de négligé, à tord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à tous !

      @ Matthieu Bénat : si tu t'inscris sur la newsletter (lien en bas d'article) tu seras averti des prochaines phases de backerkit. Certaines options qui seront proposées pourraient t'intéresser :-)

      Supprimer