La face sombre de l'historique

lundi, août 07, 2017 Iris d'Automne 5 Comments

La semaine passée, je vous ai présenté la possibilité de créer un historique sur mesure pour vos personnages. Aujourd'hui je fais une halte sur une option proposée.

Certains aiment les historiques tourmentés et chargent leurs PJ d'infirmités, de handicaps, de vulnérabilités secrètes et très dangereuses pour leur survie. Il s'agit de gênes majeures qui créent des opportunités dramatiques très intéressantes.

Pour ceux qui s'engagent sur la voie des cailloux (gros et tranchants et désagréables !) dans leurs bottes d'aventuriers, une option vous propose de prendre un ou deux handicaps, et de gagner en retour un atout mineur ou plus conséquent. Tous ces détails supplémentaires doivent bien évidemment être intégrés harmonieusement à votre historique et soumis à l'approbation de votre meneur. Pour être tout à fait honnête, l'atout majeur qui est proposé pour deux handicaps n'est pas fait pour les "compenser" en terme de puissance. Le personnage y gagne assurément un bonus intéressant, mais dans l'ensemble, les handicaps sont bel et bien des ... handicaps : les joueurs qui les choisissent se préparent à jouer avec des difficultés supplémentaires parce qu'ils aiment ça.

... et tout l'art du meneur est d'accueillir ces handicaps en les notant bien dans un coin pour bien s'assurer qu'ils aient une incidence en jeu, dans les réactions des PnJ, ou bien des désavantages circonstanciels.

Selon l'adage : à combattre sans péril, on finit par vaincre sans gloire. C'est là tout le sens de ces désagréments.







Illustration du background prêt à l'emploi "issu de la pègre" par Chane / Charlène avec ci-dessous un aperçu de l'évolution de son travail :



5 commentaires:

  1. Y a t'il un médecin sur le blog ? Je crois que la jeune femme a été attaquée...

    Superbe illustration Chane !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord, l'illustration est superbe !

    Pour ce qui est des backgrounds, personnellement je préfère ne pas charger le passé de mes perso. Les problèmes arrivent déjà assez vite en jeux :D

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord Cindy, j'ai vu des backgrounds plus long que le scénario...

    Mais quelques lignes de contextes ne font pas de mal.

    RépondreSupprimer
  4. Un bon background c'est un peu une lettre au Père Noël, c'est fournir des pistes et outils au MJ pour faire évoluer l'histoire d'une façon qui vous intéresse. J'ai toujours préféré les héros avec des faiblesses, donc j'attends avec impatience de jeter un œil au système d'historiques concocté pour Dragons. D'autant plus que je serais MJ et pas PJ, mouhahahahaha !

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas dis que je n'écrivais pas de BG mais que je n'aimais charger leur passé ;) L'énième perso sans famille, sans amis, violé, en cavale, qui a déjà tout vécu avant de partir à l'aventure, c'est pas trop mon truc.

    Par contre, j'écris toujours un background avec des pistes à explorées. Parce que je suis d'accord que c'est une ressource géniale pour le MJ. ^^

    RépondreSupprimer