Les symboles divins et domaines

lundi, janvier 23, 2017 Iris d'Automne 9 Comments

Il existe sur Eana un grand nombre d’églises, sectes et manières de révérer les divinités ou leurs aspects. Selon les régions, Forgeron sera davantage honoré comme dieu artisan et gardien, ou bien comme dieu solaire, celui qui fait la lumière et chasse les ténèbres. Il existe également des cultes qui honorent collectivement plusieurs dieux. Dans ces cas, les érudits hésitent : les pouvoirs viennent-ils un peu de chaque divinité, ou bien le prêtre apprend-il à puiser directement à une source de magie divine dans le Plan Astral ? 

Les prêtres et généralement aussi les paladins portent un symbole divin représentant leur lien à leur divinité de prédilection. Ces emblèmes stylisés figurent également à l'entrée des temples, ou bien sur les icônes, dans les livres de prières ou les bijoux portés par les fidèles.

Je vous propose un petit jeu : je vous résume les attributions des principales divinités et vous indique les domaines leur étant habituellement associés, à vous de les associer à leur symboles !

Forgeron


D’orientation loyale neutre, Forgeron est une divinité associée au feu, à l’ordre, à l’harmonie. Il est celui qui tranche les différents et qui apporte la lumière du soleil, protégeant les peuples de la sauvagerie. Forgeron est le dieu favori des nains et de tous ceux qui endossent un rôle de défenseur de la société. Quoiqu’adoré par des individus portés au Bien, Forgeron a également un aspect rigide et parfois implacable qui peut le rendre inquiétant voire tyrannique.

Domaines : Partage, Étrange

Flore


D’orientation neutre bonne, Flore est la déesse enfant du printemps et de l’éclosion de la vie. Elle apporte la joie, l’amour et la chance, elle console des épreuves et redonne espoir. On la prie pour protéger l’innocence et trouver le bonheur. Malgré son aspect fragile, Flore est une divinité qui soutient le courage et dont on dit parfois qu’elle serait capable de se battre bien après que les forteresses de Forgeron se seront effondrées. À l’image de la vie, elle sait éclore et prospérer dans les pires conditions, se découvrant des trésors d’ingéniosité pour s’adapter et évoluer.

Domaines : Partage, Vie

Mort


D’orientation strictement neutre, mystérieux, patient, souvent incompréhensible, Mort est le dieu de la fin, de l’éternité, de l’impermanence, du silence, de l’oubli et du secret. On doit à son clergé des sceaux et objets magiques qui protègent de toute tentative de pénétrer l’esprit ou d’imposer à un individu de dire la vérité. Les adeptes de Mort luttent contre les morts-vivants et tout ce qui nuit au cycle naturel. Ils sont souvent impliqués aussi dans l’étude de mystères.

Domaines : Indicible, Temps

Xonim (ou Nuit)


Parfois appelée simplement « Nuit » ou dame de la nuit, Xonim est une des déesses les plus jeunes. De son vivant, elle fut la mère de Tamerakh, une magicienne et une femme politique avisée. Elle accéda à la divinité grâce à son fils qui vint la libérer du monde des morts. Dorénavant, d’orientation neutre mauvaise, elle est la déesse de la magie, de l’obscurité, des intrigues, de la beauté et de la richesse. Elle est connue pour son ambivalence et pour sa sympathie à l’égard des tieffelins qu’elle protège, peu importe leurs actes. Politicienne avisée, elle a rendu son clergé indispensable en lui permettant de fabriquer les célèbres liens de Xonim, des chaînes qui privent les lanceurs de sort entravés de tout pouvoir. Les prêtres de Xonim, craints et enviés, deviennent souvent conseillers – d’une guilde, d’une faction ou d’un roi. Leur dogme les incite à défendre du mieux qu’ils peuvent les intérêts du camp qu’ils choisissent, même s’ils doivent s’opposer pour cela à d’autres prêtres de même obédience. À eux de démontrer leurs mérites et leur intelligence dans cette compétition qui se joue durant toute leur vie.

Domaines : Étrange, Indicible

Givreuse


D’orientation chaotique neutre, surnommée aussi « la vieille » ou « la blanche », Givreuse est une déesse de l’hiver, de la pureté, du temps, de l’humilité, de la modération, de la patience et de la détermination. Elle guide les populations au travers des épreuves, faisant montre de sagesse et d’une grande liberté d’esprit. Elle est la protectrice de la vie, mais elle agit considère souvent que le temps permettra de connaitre la réponse à un problème, ou qu’il faut défendre ceux qui ont le plus de mérite et luttent pour leur vie. Là où Flore voit la vie comme un tout, Givreuse accepte la mort de ceux qui ont renoncé à se battre ou qui ont fait leur temps.

Domaines : Temps, Vie

Façonneur


D’orientation chaotique neutre, Façonneur est le créateur par excellence, celui qui surprend, étonne, prend au dépourvu et émerveille. Il est en quête d’idées, d’inspiration et ne supporte pas la routine. Des mythes font de lui le responsable de l’étonnante diversité des races, expérimentant les formes, les couleurs, les idées… Les prêtres de Façonneur encouragent l’expérience individuelle et l’aventure. Ils cherchent des solutions novatrices aux problèmes et se confrontent volontiers à la difficulté.

Domaines : Temps, Voyage

Tamerakh (ou Tempête)


D’orientation chaotique mauvaise, le fier Tamerakh est appelé tantôt le Destructeur, tantôt le Libérateur, et parfois encore Tempête. Il fut un mortel, chef de guerre, conquérant violent. Pour lui, le mot « impossible » n’avait pas de sens : les limites étaient faites pour être dépassées. Excessif, d’une audace folle, mais également doté d’une intelligence acérée lui permettant de saisir les occasions qui se présentaient, Tamerakh entreprit de s’affranchir de l’ultime frontière : la mort. Il n’était pas question pour lui de devenir une momie ou un vampire, non, sa voie était l’éternité du divin. Il triompha du destin et devint un dieu. Mieux, il libéra sa mère Xonim de la mort et la divinisa. Tamerakh est vénéré par les rebelles, par tous ceux qui veulent lutter contre un ordre. Il est le dieu des bouleversements, celui qui donne leur chance à ceux qui ont la témérité de sortir des sentiers battus pour se tailler un destin à leur mesure. L’instabilité qu’encourage Tamerakh est souvent très mal vue par les autorités qui voient dans ses sectes de dangereux éléments séditieux.

Domaines : Étrange, Voyage




Les symboles divins des sept principales divinités d'Eana, par GinL

9 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bon, allez, je me lance.

    Xonim : L'anneau, pour le lien.
    Mort : La main, pour le côté... Arrêt. Défense mentale aussi. Le côté "c'est ici qu'on s'arrête, veuillez descendre de la barque de la vie et bien aller mourir. Merci.
    Flore : La fleur verte, pour les petites oiseaux et la forêt. :P
    Givreuse : Le premier en haut à gauche. Il y a un côté hivernal dans les couleurs et les branches qui se divisent (flocon ?)

    A partir de là, j'ai même plus de semblant d'explication.
    Forgeron : La pyramide
    Tamerakh : La coupe
    Façonneur : l'oeil (?)

    (J'édite pour fautes de... euh... frappe. Hein. :D)

    Puisse Tamerakh me protéger.

    RépondreSupprimer
  3. Aller je me lance:

    Forgeron: pyramide (Soleil- lumière ?)
    Flore: fleur verte (couleur de la nature, l’éclosion d'une fleur)
    Mort: La main ( Symbolise l'arret)
    Xonim: L'oeil (la couleur interpelle, puis on peux penser a une pleine lune réfléchissant)
    Givreuse: fleur bleue (couleur froide, flocon au centre (ou popcorn))
    Faconneur: l'anneau (question de géométrie, le façonneur est neutre donc au centre)
    Tamerakh: La coupe ( 3 descriptif, Destructeur, Libérateur, Tempête, 3 symboles differents au dessus de la coupe)

    RépondreSupprimer
  4. Je dirais:

    (Fleur bleue sur fond bleu): Givreuse
    (Pyramide surmontée du soleil): Tempête
    (Coupe surmontée de 3 runes): Nuit
    (Oeil ? sur fond bleu): Mort
    (Anneau sur fond blanc): Forgeron
    (Main sur fond rouge): Façonneur
    (Fleur verte): Flore

    Mis à part Givreuse et Flore je n'ai pas trop de certitudes. La main semble contenir un objet, donc ça peut correspondre aussi bien à Façonneur que Forgeron, les deux symboles sur fond fauve ont certains points communs et l'un comporte des runes, donc ça peut correspondre à Nuit et Tempête, mais le côté assez lumineux me fait clairement douter. Pour le reste c'est au pif.

    RépondreSupprimer
  5. Pour les nains, merci de suivre la pyramide et le soleil, Forgeron vous attends.

    Que les autres se débrouillent :-P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exact !

      Le soleil correspond bien au solaire Forgeron. Il brille et rayonne baignant de sa lumière ses fidèle et dans son rayonnement, sa forge et la société

      Les nains savent où ils vont ^^

      Supprimer
  6. C'est parti pour un essai :

    Façonneur, la pyramide monté d'un soleil
    Givreuse, la fleur bleu qui me fait pensé à une sorte de flocon de neige
    Forgeron, la coupe surmonté de trois rune
    Flore, la feuille verte
    Xonim, la lune qui éclaire la lande
    Tamerack, la main, rouge signe du conquérant, main en or signe de libération
    Mort, le cercle qui symbolise l'éternité (cycle incessant) et la protection

    Voilà pour ma version.

    RépondreSupprimer
  7. Beaucoup ont deviné les feuillages verts de Flore avec des milliers de pétales (printemps et tout ...)

    De même, Givreuse a souvent été identifiée à juste titre dans la fleur glacée, mi-flocon, mi efflorescence glacée

    Tamerakh a bien été reconnu par plusieurs d'entre vous : une coupe, symbole de victoire, mais elle est aussi fendue (violence...). On a aussi des expressions indiquant le danger que représente cette divinité dans des "boire le calice jusqu'à la lie" : on célèbre, on s'enivre et il y a des conséquences amères à ces excès.

    Mort est bien symbolisé par le cercle (éternité, cycle de vie et mort, changement, impermanence...)

    L'oeil de Xonim est à la fois ouvert et fermé, c'est la dame de la Nuit :-)

    Façonneur est caractérisé par sa main. Au centre, il y a quelque chose qui peut être interprété comme un trou (mode "je ne prends que ce qui m'est nécessaire", car c'est un dieu chaotique neutre) ou comme un objet qu'il façonne de ses mains (c'est un potier, là où Forgeron est associer à la ... forge)



    :-)


    Bravo à tous pour vos apports ! Certaines analyses sont très ingénieuses (même si au final elles s'avèrent ne pas correspondre aux sens que nous souhaitions transmettre ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ça me parait tout à fait logique, finalement. :P
      J'aurais dû penser au cercle pour le cycle de la vie/mort.

      Supprimer