Sur les sept mers d'Eana

lundi, juin 05, 2017 Iris d'Automne 4 Comments

Tandis qu'une souscription d'Agate pour 7e mer fait son chemin, j'ai eu envie de vous donner un aperçu des thématiques marines que vous pouvez découvrir dans Dragons.

La Cité franche, un port ouvert sur le monde

La Cité franche est le point de départ proposé dans Univers. Dans cette ville portuaire cosmopolite, on peut rencontrer des gens issus des quatre coins du monde. Située sur le continent du Cyfandir (comprenant les Drakenbergen, la Cyrillane, la Lothrienne, l'Arolavie, le Septentrion), la Cité franche ouvre sur les terres, et sur les océans, avec des liaisons maritimes régulières vers les Royaumes des Sables, ou Ellerina.

Si vous souhaitez vous faire une idée des opportunités dramatiques, pensez à New-York et aux villes de la Renaissance italienne : des richesses, des rencontres, des intrigues, des voleurs, et bien plus encore !

Pirates !

La piraterie est à l'honneur avec l'archipel des îles barbaresques, peu ou mal cartographié. Les îles sont désertes, maudites (avec les ruines mystérieuses qui vont avec), ou simplement dangereuses.

Les marins opportunistes de ces régions ne sont pas tous des enfants de cœur épris de liberté et d'aventures. Ils s'en prennent aux vaisseaux ramenant des richesses pillées dans l'Acoatl, ils réduisent en esclavage les populations insulaires des atolls de Torea, et parfois se sentent assez forts pour attaquer des villes entières. Les seigneurs pirates se comportent comme des chefs politiques, formant des alliances, acceptant de recevoir un tribut de certains états pour les défendre contre leurs comparses.

Si vous cherchez à trouver des images pour le tableau Pinterest que vous préparerez pour vos joueurs, il y a de quoi prendre du côté : des paysages des Caraïbes (évidemment), du jeu vidéo Risen (je pense surtout au premier... ça date !), et de la filmographie plus ou moins fantastique autour de la piraterie (oui, si vous avez un faible pour la série des Pirates des Caraïbes, vous pouvez aussi...).

Mais la piraterie (ou l'insécurité en mer) est loin de se limiter à ces régions. On a des chances (ou malchance) de faire de mauvaises rencontres dans les mers bordant les royaumes des sables, et souvent aussi dans les îles découpées et éclatées de Rachamangekr. Plus au nord, les intrépides marins du Septentrion ont autant de chance d'être marchands que guerriers pillards (en fait, ils alternent selon ce qui leur paraît le plus judicieux).

N'oublions pas enfin les pirates des airs, réputés moins sanguinaires et plus fantasques, qui évoluent dans l'archipel des îles éoliennes à bord de machines volantes en partie bricolées, et parfois proprement époustouflantes.

Navigation ou portails ?


Les particularités de la magie sur Eana sont telles que la téléportation est souvent compliquée, quand elle n'est pas neutralisée. Les voyageurs ont alors le choix entre tenter de chercher des raccourcis dans le plan Ethéré (une tactique qui est généralement déconseillée aux gens dotés d'un instinct de survie) ou bien se contenter des moyens de transport disponibles : charrette, gambette, nefélytre... et bateau.

De nombreuses contrées riches en occasions d'aventures sont lointaines et leurs cultures autant que leurs langues paraîtront exotiques aux cyfands qui les découvrent. L'éloignement et les difficultés à surmonter pour atteindre ces rivages rêvés constituent déjà la première partie de l'aventure.



... ah oui, il n'y a pas que les pirates à poser problème en mer... attention aussi sous la surface...


Un dragon tortue, par Gawain

Inscrivez-vous à la newsletter: http://eepurl.com/bWdFyv

4 commentaires:

  1. Arg pas de nouvelles sur l'avancement ? Ni le Backerkit ?

    Je suis optimiste, c'est que la date est proche ! Depuis hier, nous avons gagné un jour !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique dragon tortue, vraiment !

    RépondreSupprimer
  3. On a eu des nouvelles sur le forum :-)
    https://forum.dragons-rpg.org/viewtopic.php?f=9&p=4871&sid=4379895e888aaa79b4fa941302493e3a#p4867

    RépondreSupprimer