Illustration : le plésiosaure

lundi, juin 27, 2016 Iris d'Automne 0 Comments

Vous naviguez à bord d'un petit voilier, facile à manœuvrer et bien conçu. Grâce à lui, en quelques jours, vous rejoindrez cette île non loin de Ghardat où vous espérez rencontrer un scribe qui travaillait dans les archives et la bibliothèque du palais des sultans mais a pris sa retraite à l'écart des tumultes du monde.

C'est la fin de l'après-midi, la mer est calme et une brise agréable gonfle les voiles de votre embarcation. Tout semble aller pour le mieux, quand soudain, un marin crie d'effroi en voyant sous la surface une silhouette. Aussitôt après, une grande secousse déstabilise le bateau qui penche tant qu'il menace de se retourner, avant de balancer de l'autre côté, tanguant violemment. Tout le monde à bord doit s'agripper immédiatement ou être emporté dans les flots.

Un nouveau choc ! Le capitaine peine à agir pour se dépêtrer de l'action du prédateur. Prudent, celui-ci n'attaque pas encore de son long cou, il ne tient pas à s'exposer aux lames et utilise la mer et les vagues comme protection contre les flèches.

Un nouveau cri, cette fois quelqu'un a lâché prise et est tombé à la mer ! A peine passait-il au-dessus du bastingage que le plésiosaure saisit une jambe au vol et entraîna le malheureux dans les profondeurs pour le noyer et le dévorer en paix.

Les visages sont blêmes, plus personne ne parle.


... la traversée peut reprendre...





Le plésiosaure de Gawain pour le Bestiaire de Dragons

0 commentaires:

Le scénario d'Ed Greenwood en finition

samedi, juin 25, 2016 Iris d'Automne 3 Comments

Vous vous rappelez peut-être qu'Ed Greenwood créateur de l'un des univers de leu les plus célèbres avait accepté de participer à l'aventure "Dragons".

A ce jour les textes sont en voie de finition (traduction, ultimes ajustements techniques) et les illustrations en cours. Plus d'informations quand d'autres étapes auront été franchies pour ce module qui est pressenti pour prendre la forme d'une publication autonome.


Les plans du donjon ont déjà été réalisés par Akae, mais afin d'éviter des spoiler, j'illustre l'article avec d'autres réalisations du même Akae : un extrait du râtelier d'armes ^^ Pour note, chaque arme a été conçue avec un style et une inspiration culturelle différente afin de refléter la diversité des civilisation et la richesse des trésors qui peuvent être découverts par les aventuriers :-)





3 commentaires:

L'organisation des informations dans le bestiaire

lundi, juin 20, 2016 Iris d'Automne 9 Comments

Comment sera organisé le Bestiaire ? Par ordre alphabétique ? Par facteur de puissance ? Par genre de créature (artificiel, mort-vivant...) ?


A ce stade, la structure n'est pas totalement arrêtée : j'écris les textes d'ambiance & pistes d'aventures associées aux créatures. Toutefois un premier classement est en train d'être testé.

+ A la fin de l'ouvrage figureront des index pour retrouver les bestioles par ordre alphabétique et sans doute par d'autres types de critère (à voir lesquels sont les plus utiles pour les meneurs... FP ?... autre ?). C'est à étudier. En tous cas, je sais que je risque d'être la personne qui devra concevoir ces index et ensuite l'un de ceux qui seront amenés à vérifier qu'il n'y a aucun bug. C'est important pour la qualité des ouvrages finaux mais très fastidieux.

+ Les chapitres pourraient être de grandes thématiques de jeu, l'idée étant que le meneur pourra ainsi se plonger dans une ambiance pour une histoire ou chercher rapidement une créature qui est dans le ton. Parmi les thèmes envisagés : "Les égarés de l'éthéré", "Les damnés de Mélancolia", "La tour du mage", "Les affamés de la Fournaise", "La horde" ... En parallèle de l'écriture des textes des créatures, je prépare une introduction pour chaque thème. Elle servira à proposer des pistes d'aventures transversales ou des points communs aux bestioles décrites. Les princes démons par exemple sont actuellement décrits dans l'intro du chapitre évoquant les habitants du plan de Mélancolia.



La structure définitive de l'ouvrage sera décidée quand la première version de tous les texte sera bouclée, ce qui nous donnera une bonne vision d'ensemble, confirmant ou infirmant la première impression quand à ce qui serait le plus pertinent pour avoir un beau Bestiaire au service des histoires et créations des meneurs.



Ci-dessous l'âme en peine vue par Gawain... une bonne représentation de mes souvenirs de certaines relectures maquette ! :-P

9 commentaires:

Race : les drakéides

vendredi, juin 17, 2016 Iris d'Automne 4 Comments

Si l'origine exacte des drakéides reste mystérieuse, leur lien avec les dragons est une évidence et une fierté pour eux. Chacun descend d'une lignée chromatique ou métallique qui influe sur son apparence et ses capacités, en particulier son souffle.

De nos jours, les drakéides prospèrent dans les régions tropicales. Ils forment l'élite et la noblesse de nombreux royaumes mais d'autres ont préféré se retirer dans les profondeurs des jungles, vivant en clans et tribus dévoués à la protection d'un ateak -- ces puissants portails de l'antique civilisation des Voyageurs -- ou d'un autre lieu sacré à leurs yeux.

Grâce à leurs liens aux dragons, beaucoup développent des aptitudes d'ensorceleur et mènent des recherches sur le passé, cherchant à comprendre le lien entre ateak et dragons, ou bien sur les causes de l'extinction des Voyageurs, ou bien d'autres mystères encore. Ceux qui se consacrent à la politique et aux luttes de pouvoir ont moins de temps et loisir à consacrer aux secrets du passé : les dangers du présents sont assez variés et étonnants pour requérir toute leur attention. Que penser en effet des intrigues des rakshasa ?  Leur influence rampante devient de plus en plus inquiétante...

Les lignées chromatiques sont confrontées à un autre type de problème : elles sont réputées être vulnérables à la corruption du Chancre, cette abomination écœurante qui se répand dans les profondeurs souterraines et contre laquelle les clans nains luttent avec vaillance depuis des siècles. Certains drakéides pensent que l'avenir des chromatiques est de rejoindre le Chancre : leur nature ne les y invite-t-elle pas ? D'autres sont d'avis qu'il faut lutter de toute ses forces contre cette influence, de la même manière que les tieflings peuvent se détacher de leur parent fiélon à force de volonté et persévérance.


Voici une noble drakéide des royaumes draconiques, l'héritière d'une lignée de bronze. Elle se promène avec grâce dans des jardins verdoyants et foisonnants de vie qui imitent la majesté des forêts tropicales. Les jardiniers et paysagistes se donnent du mal pour donner l'impression d'être au bout du monde alors que les palais sont à quelques dizaines de mètres tout au plus. Ces lieux parfumés et enchantés des chants de nombreux oiseaux sont propices à la contemplation. Y méditer permet de trouver la solution à toutes les difficultés rencontrées.




Chane nous a préparé un petit gif. pour donner une idée des étapes de la création :






Et la version finale :



4 commentaires:

La civilisation boréale

lundi, juin 13, 2016 Iris d'Automne 10 Comments

Les légendes parlent des portails nommés Ateak, ouvrant sur d'autres mondes, oeuvre de la brillante civilisation des Voyageurs. Après leur extinction, dans les zones les plus septentrionales, s'épanouit la civilisation dite boréale. Ses ruines sont désormais sur des îles arctiques, ou bien au milieu des terres des barbares nordiques, quand ce n'est pas sous l'eau, sous la banquise.

Les bardes disent d'eux qu'ils maîtrisaient de puissantes magies liées au froid et à la glace et qu'ils vivaient  richement dans un monde sauvage, peuplé d'une faune de créatures désormais rares ou éteintes : smilodons, mammouths, rhinocéros laineux, lions des cavernes... Les récits de la fin de l'ère boréale sont contradictoires mais semblent tous donner un rôle important à la déesse Givreuse, liée au froid, à l'hiver ainsi qu'à la modération et à la vieillesse.

Beaucoup sont convaincus qu'il y aurait énormément à découvrir dans ces ruines qui défient l'écoulement du temps et paraissent presque intactes. Il faut pour les étudier parvenir à les atteindre : les emplacements sont souvent inconnus, et ceux qu'on devine sont au cœur de territoires interdits, que les tribus locales évitent et que l'on reconnait au froid surnaturel qui y règne jusqu'en été, au point qu'il peut y neiger alors que partout ailleurs la végétation resplendit.




Vue d'une ruine boréale, par Gawain

10 commentaires:

Un temple mystérieux perdu dans la jungle

samedi, juin 11, 2016 Iris d'Automne 6 Comments

Cela fait des jours et des jours que vous voyagez au travers des épaisses jungles de Rachamangekr, l'un des royaumes draconiques. Ces terres sont gouvernées par une noblesse drakéide, seule race à même d’interpréter convenablement la loi des dragons. Beaucoup parmi eux sont ensorceleurs, et l'un d'eux justement, a découvert dans les archives royales l'existence d'un temple perdu, dont il espère qu'il recèle toujours intact, le précieux trésor d'une antique dynastie déchue et désormais pratiquement oubliée.






Le temple perdu, par Akae

Et la version initiale, tracé en "tradi" :


6 commentaires:

Plan : la Fournaise

lundi, juin 06, 2016 Iris d'Automne 0 Comments

Le portail que vous venez de franchir vous mène à un plan brûlant et terrifiant. Par chance les badges "écaille de dragon" confiés pour visiter les coulisses du projet "Dragons" protègent des éléments destructeurs, sans quoi vous auriez été instantanément calciné, la dernière brève vision de votre vie étant un palais de basalte entouré de rivières de lave. Ici point de ciel, il n'y a que des strates de pierres denses, parfois des constructions immense toute en fer, et à l'occasion, dans les parties les plus froides (tout est relatif) des géodes aux proportions dantesques, constituées de cristaux.

La Fournaise est un plan où pullulent les élémentaux de feu, neutres ou mauvais, mais qui a également été investi par quantité de diables. On note cependant que les gélugons -- les diables gelés -- se sont abstenus de venir ici.

Des portails mènent d'ici aux volcans d'Eana, mais ces passages sont défendus par les azers dévoués au Forgeron -- dieu de l'harmonie, garant de l'ordre et protecteur des artisans --. Ces être immortels, à l'allure comparable à celle des nains, partagent avec eux la charge de gardien. Jusqu'ici leurs défenses des azers ont tenu bon.

... mais dans les milieux bien informés, on évoque des négociations et possibilités d'alliances inattendues... si elles aboutissent, les habitants d'Eana peuvent craindre le pire !



Illustration du plan de la Fournaise, par Gawain

0 commentaires:

Ecrire le Bestiaire...

samedi, juin 04, 2016 Iris d'Automne 2 Comments

La semaine dernière je vous ai un peu parlé de l'organisation générale des ouvrages, ce post traite du style d'écriture et des méthodes de rédaction du "Bestiaire". Comme indiqué plus tôt, il rassemblera les créatures surnaturelles (les animaux iront dans "Univers").

Système modulaire

Le système modulaire propose au meneur des options de jeu (par exemple accentuer l'horreur, renforcer le suspense, privilégier des explication rationnelle ou au contraire surnaturelle à un mystère...) ou à un type d'information (PnJ, piste d'aventures...) sur lesquels il pourra mettre l'accent. Ce système, spécifique à la gamme des Ombres d'Esteren, a été adapté pour Dragons. Chaque option de jeu sera représentée par une pastille au design spécifique, ceci afin que le meneur puisse la repérer rapidement dans le texte.

Pour ce qui concerne le Bestiaire, les créatures ont une introduction générale (description, habitat...) suivie d'un assortiment de pistes introduites par une pastille signalant le style d'information ou la tonalité générale.

Cohérence

Pourquoi cette créature existe-t-elle et pourquoi la trouve-t-on à plusieurs endroits de l'univers du jeu ? Répondre à cette double question toute bête permet

- de donner au meneur les moyens de faire face aux interrogations parfois inattendues (ou brillantes !) des PJ (ou des joueurs...)
- d'enrichir le monde de petits détails vivants qui participent de l'ambiance

Sur le plan de la création, la difficulté est d'équilibrer les solutions et réponses, pour ne pas apporter trop souvent la même par exemple. L'exploration de l'inconnu fait partie des plaisirs de Dragons, je cherche au travers du Bestiaire à préserver l'émerveillement de la découverte.

Concision

La difficulté que pose le Bestiaire est indubitablement la concision ! L'idéal serait 1 page par créature, mais il faut de la place pour le bloc de statistiques et pour l'illustration (autant que possible pour les illustrations !!), aussi je m'astreins à rédiger un maximum de 2000 signes (caractères espace compris) pour la grande majorité des créatures (les privilégiées, dont les créatures légendaires, ont davantage ^^). Mais comme le but est aussi de fournir des pistes de jeu, il faut parvenir à être le plus efficace possible. En pratique cela revient à s'appliquer des principes assez stricts, parmi lesquels :

- 1 phrase doit apporter 1 idée au minimum
- pas de redites ni longueurs
- chaque paragraphe doit avoir des applications concrètes en jeu

Comme vous pouvez le deviner, il s'agit d'un exercice qui mêle dont analyse, création et rigueur. C'est à la fois plaisant et stimulant, mais demande une certaine concentration et un bon rythme pour tenir la longueur correctement.

La suite des nouvelles aux prochains épisodes ;-

Un serpent constricteur par Lison aka Cheza

2 commentaires: