Ange déchu et messagères des hospodars

lundi, décembre 05, 2016 Iris d'Automne 3 Comments

Les erinyes sont des diables à la beauté inquiétante qui laisse penser qu'il s'agit là d'anges déchus. 

Pour les peuples d'Eana, cette perspective est terrifiante. Pourquoi des êtres immortels et parfaits, irradiant le Bien auraient-ils chu ? 

Mais les erinyes sont également considérées avec méfiances par les diables : traître un jour, traître toujours ? ... Et ce d'autant plus qu'il court une rumeur laissant entendre que des diables seraient serviteurs de certains dieux, au moins de Tamerakh -- le destructeur et le libérateur -- et Xonim, la dame de la nuit.

Les grands seigneurs diaboliques, les hospodars ont besoin des erinyes comme messagères et voyageuses. Ils leur doivent les nombreux esclaves qui sont confiés aux bons soins de tourmenteurs terrifiants avant de devenir des lémures, êtres de désespoir et de pure souffrance. Aussi, même si beaucoup se défient, ces magnifiques fiélons ailés continuent de sévir avec une large autonomie.




Une erinye, par Gawain

3 commentaires:

  1. une autre illustration très jolie merci gawain

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour les illustrations sont superbes . Nous avons hate de voir les livres, a quel moment pensez vous avoir terminé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donner des dates sur un projet qui mêle le travail de plusieurs personnes avec des contraintes différentes (certaines à plein temps, d'autres pas) est très difficile. Nous faisons le maximum pour avancer sans rien rogner sur la qualité.

      Du fait des aléas et de l'aspect complexe de la mesure des rythmes de chacun et de chaque poste, nous préférons ne faire d'annonce de date que lorsque les PDF seront prêts.

      D'ici là, nous ne lâchons rien ! :-)

      Je continuerai bien sûr de vous tenir au courant sur ce blog pour que vous puissiez suivre l'avancée du chantier ;-)

      Merci pour votre enthousiasme et votre soutien, c'est très motivant !

      Supprimer