Les Aldaron et les Elenions comme exemple de la présentation des races

lundi, août 08, 2016 Iris d'Automne 2 Comments



Imprudemment aventuré dans les vastes forêts du nord de l’Arolavie, j’étais devenu la proie de répugnants ettercaps. Ces monstres aux allures d’araignées bipèdes me dardaient de leurs huit yeux inexpressifs tandis que j’étais pris au piège de leur toile. J’étais seul et désormais incapable de me défendre tandis que mes ennemis venaient vers moi d’un pas lent. Je recommandai mon âme à Mort, qu’il m’autorisât à rejoindre mes ancêtres. À cet instant, je n’espérais plus qu’un coup de grâce de leurs griffes massives. Tout plutôt que d’être lentement vidé de mes fluides vitaux !

L’attaque fut fulgurante. Je ne comprenais pas ce qui se passait, seulement que je pouvais de nouveau espérer. Le combat fut violent mais très bref. Les arachnides n’avaient eu aucune chance contre elle. Caurala, celle-qui-inflige-la-peur. Libéré, je la contemplais silencieusement dans la nuit qui tombait. J’étais stupéfait de sa grâce et de son courage, autant que je m’étonnais de ses tatouages. Elle était accompagnée d’un loup noir de forte taille qui paraissait se défier de moi, l’étranger, l’Elenion perdu loin de chez lui.

Notre conversation fut brève. Elle n’était intervenue que parce que j’étais moi aussi un elfe. Sans cet heureux hasard de ma naissance, elle n’aurait pas pris le risque, salvateur pour moi, de livrer combat sans attendre de renfort. Je compris que les Aldaron de cette région se méfiaient des humains et gardaient jalousement leurs frontières. Elle me raccompagna jusqu’à un sentier et disparut aussitôt qu’elle se fut assurée que j’arriverai à destination.
Extrait des mémoires de Mirë Lelyen, explorateur elfe


Voici un exemple de petite présentation pressentie pour introduire les différentes races. L'explorateur Mirë Lelyen est un elfe de lumière (haut-elfe diront d'autres ^^) ou Elenion. Il s'agit de la variante raffinée du peuple elfe, leur contrepoint plus sauvage étant les Aldaron, nettement moins commodes (et moins portés sur la diplomatie aussi). Autant il est possible de négocier longuement avec les premiers, autant il est recommandé de détaller après le tir de semonce des seconds.

Chaque race devrait ainsi avoir sa petite introduction narrative, suivie d'une présentation de ses spécificités. L'idée est moins de fournir un descriptif exhaustif des caractéristiques culturelles que d'être évocateur en posant des raisons d'aller à l'aventure. Meneurs et joueurs pourront approfondir leurs connaissance des peuples et races dans "Univers" : la civilisation elenion par exemple y est décrite, sa principale cité portuaire pouvant devenir un lieu d'aventures.

A l'issue de la description des races figurent les caractéristiques techniques (nous sommes après tout dans le chapitre des races jouables !). Plusieurs sont issues du SRD, avec des liens et précisions les inscrivant spécifiquement dans le monde d'Eana. D'autres, comme les Aldaron, sont des créations. Quelques races jouables supplémentaires figureront également dans le Bestiaire, cela concerne profils plus atypiques encore, tels les merriens...



Ci-dessous la rôdeuse aldaron par Chane






2 commentaires:

  1. Les regards des deux êtres ne sont pas convergents. peut être est-ce volontaire?, en tout cas la menace semble déjà les encercler
    Merci Chane

    RépondreSupprimer
  2. Merriens... j'attends ça avec impatience...

    Un livre qui n'est pas qu'un recueil de stat mais qui permet de rêver... j'aime.

    On remarque tout de même que les Elfes sont égoïstes ;-)

    RépondreSupprimer